COMPÉTITION UNSS HANDBALL – BENJAMIN(E)S

Mercredi 23 Novembre à eu lieu la 1ère compétition UNSS Handball.

Une quinzaine de Benjamins et benjamines du Collège sont allez défier les élèves des Collèges de Raimu (Bandol) et La Guicharde (Sanary)

Les Mandréens ont donné le meilleurs d’eux mêmes et ont fourni un beau jeu face à leurs adversaires du jour. Ils ont donné une très belle image du Collège Louis Clément  tant sur le terrain qu’en dehors, grâce à une très belle attitude et un état d’esprit exemplaire.

Félicitations à eux car l’équipe 1 se hisse à la première place  et remporte le tournoi, L’équipe 2 finie  quant à elle 3ème sur les 5 équipes participantes… un début prometteur.

Étude du littoral en 6e

Dans le cadre du programme de géographie sur : « habiter les littoraux », le professeur de géographie a mis en place un projet spécifique sur le littoral proche. C’est dans ce cadre d’enseignement, qu’il a été proposé aux élèves d’étudier pour de vrai et sur place le littoral, soit faire de la géographie de terrain !

Depuis le collège, les élèves se sont rendus à pied à la plage de la Coudoulière. De là, ils ont dû analyser un paysage, notamment la partie Est de la plage de la Coudoulière et y identifier les éléments d’aménagement humains, mais aussi les éléments plus naturels comme la baie, l’estran rocheux ou encore le cap Cepet. Les élèves ont dû également réfléchir à ce qu’était un littoral, une plage et un rivage. Où commence le littoral et où se termine-t-il ? Ils ont ainsi réalisé que le littoral était un espace finalement assez large qui part du rivage et qui va un petit peu dans les terres.

Un cours différent et original qui a beaucoup plu aux élèves ! Une expérience qu’il réitèreront pendant l’année en géographie et svt .

Atelier écriture et art pariétal en 6e

Les professeurs d’histoire-géographie et d’arts plastiques ont proposé un atelier inédit aux deux classes de sixièmes.

Il s’agissait dans un premier temps d’écrire les tables de multiplication en écriture cunéiforme, et dans un second temps de réaliser un dessin s’inspirant de l’art pariétal, de la grotte Chauvet ou de la grotte de Lascaux. 
Pour cela, chaque élève a reçu une tablette en argile fraîche et a dû écrire, avec l’écriture de Mésopotamie, des clous et des chevrons. Les élèves ayant compris le fonctionnement positionnel et sexagésimal mésopotamien, ont pu chacun écrire leurs tables de multiplication. 
Ensuite, un second atelier a été proposé sur l’art pariétal. À l’aide de feuilles papier Craft, de craies blanches et de vrais ocres. Ils ont dû représenter des animaux sauvages qu’ils avaient vu pendant les cours d’histoire-géographie mais aussi pendant les cours d’arts plastiques. Ces moments d’échanges, mais aussi d’enseignement concret, ont beaucoup plus aux élèves.

La Fête du livre du Var 2022

Le vendredi 18 novembre 2022, les élèves de 3e se sont rendus pour la journée à la Fête du livre du Var situé à Toulon. Après un bref pique-nique près du port contre le bâtiment de la Corderie de l’arsenal, les élèves ont été accueilli au salon du livre. Cela a été l’occasion à la fois de découvrir le salon, les diverses librairies et d’apprécier la variété des auteurs. Le temps d’un atelier d’1h30, l’autrice Esmée Planchon (conteuse et autrice jeunesse) a lu des extraits et a demandé aux élèves de rédiger par petits groupes, un cours récit, mettant en scène divers personnages issus de son roman Les histoires ça ne devraient jamais finir. Les groupes ont proposé leur récit à l’oral et certains avaient même illustrer leur travail. Cette atelier d’écriture a également permis aux élèves d’échanger avec l’autrice.

Commémoration du 11 novembre 2022

Le vendredi 11 novembre 2022, plusieurs élèves du collège ont été présents pour assister aux commémorations qui ont eu lieu sur la place de la mairie. Les élèves étaient accompagnés de Madame Casson, la principale du collège, ainsi que de deux autres enseignants en musique et en histoire-géographie. Les collégiens ont lu des extraits de lettre de poilus évoquant ainsi la difficulté des conditions de vie, le sentiment de solitude, mais également les fraternisations de tranchée de l’année 14.  Ensuite, accompagnés d’un parent d’élève lui-même chanteur à l’opéra et des élèves de l’école primaire, ils ont chanté ensemble de couplet de la Marseillaise.  Cette commémoration fut un temps riche de réflexion et de prise de conscience, pour les élèves concernant la mémoire de ce conflit mondial.

Saint-Mandrier sur mer, Académie de Nice

Aller au contenu principal